Santé

Ruedi Bodenmann: «Il faut obliger les pharmacies à délivrer des génériques»

Le patron d'Assura réfléchit à un nouveau modèle d’assurance pour prévenir les interventions superflues en évitant que le médecin qui diagnostique ne soit aussi celui qui opère

Après une période de turbulences, Assura a retrouvé sa sérénité. Elle a réalisé un résultat de 62 millions sur un chiffre d’affaires de 3,8 milliards en 2018, cela après le remboursement de 30 millions à quelque 500 000 clients. A sa tête depuis janvier 2017, Ruedi Bodenmann esquisse sa stratégie pour maîtriser les coûts de la santé.

Le Temps: Vous êtes désormais la troisième caisse maladie de Suisse et la première en Suisse romande. Parce que vous êtes les meilleurs ou les plus durs en matière de remboursement de factures?