Le remplacement d'Arnold Koller et de Flavio Cotti au Conseil fédéral donne lieu à des supputations sur la nouvelle répartition des départements. D'aucuns verraient bien la socialiste Ruth Dreifuss prendre la tête du Département fédéral des affaires étrangères. La présidente parle plusieurs langues et connaît bien les dossiers de politique extérieure. Interrogée par la Télévision alémanique dimanche, en marge du Forum de Davos, elle a toutefois affirmé qu'elle n'avait pas l'intention de lâcher le Département fédéral de l'intérieur (DFI), qu'elle dirige depuis son élection. «Aucun peintre n'abandonne sa toile avant de la voir achevée», a-t-elle déclaré à l'antenne.

MCPP