Des pierres précieuses pour un montant estimé à 129 millions d’euros (155 millions de francs) ont été saisies par les autorités italienne et suisse vendredi. Les métaux devaient être exportés en Suisse par une organisation criminelle. Deux hommes de nationalité italienne ont été arrêtés.

Un premier lot de pierres précieuses d’une valeur d’environ 61 millions d’euros (73 millions de francs suisses) a été saisi en Suisse par les autorités douanières helvétiques. D’autres métaux valant 68 millions (82 millions de francs suisses) ont été trouvés lors de perquisitions en Italie effectuées par la Garde des finances à la demande du procureur d’Ivrea (Piémont), qui a coordonné l’enquête.

Trente-cinq statuettes, une section de défenses d’éléphant et deux colliers d’ivoire ont aussi été récupérés. L’opération «Black Stone», comme elle a été baptisée par la police, est en cours afin de définir la valeur commerciale de ces biens et la provenance des pierres précieuses, ainsi que le rôle et les responsabilités des personnes impliquées.