Le pouvoir d’achat des travailleurs a progressé en Suisse l’an dernier. Les salaires nominaux ont augmenté en moyenne de 0,8% en 2014, par rapport à 2013. Compte tenu d’un taux d’inflation annuel moyen nul, les salaires réels enregistrent également une hausse de 0,8%.

L’indice suisse des salaires nominaux s’est établi à 103,3 points (base 2010 =100). La hausse est similaire à celle des deux années précédentes, soit +0,7% en 2013 et +0,8% en 2012, a indiqué jeudi l’Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué.

Les décisions en matière de revalorisation des salaires 2014, prises en général en fin d’année 2013, l’ont été alors que l’économie mondiale s’était progressivement redressée, laissant entrevoir de bonnes perspectives, note l’OFS. A l’automne 2013, l’inflation 2014 était évaluée à +0,3%.

Le secteur secondaire affiche en 2014 une progression des salaires nominaux de 0,9%, légèrement supérieure à celle de 2013 (+0,7%) et de 2012 (+0,7%). Dans le secteur tertiaire, la progression est de 0,7%, légèrement inférieure à celle de 2013 (+0,8%), de 2012 (+0,9%) et de 2011 (+1,0%).