Mardi, le président de la task force scientifique de la Confédération a douché les espoirs d’une bonne partie de la population. Martin Ackermann a en effet conseillé de ne pas rouvrir avant trois mois, jusqu’à ce qu’un taux de 50% de vaccination soit atteint. Et ce, même si le nombre des contaminations se stabilise ou baisse. Pour les jeunes, les restaurateurs, la culture, l’événementiel, les sports d’intérieur, c’est une éternité.