Cette crise a vu émerger de nouvelles personnalités. Des médecins, des scientifiques, ou d’autres acteurs clés du semi-confinement. Parmi eux, Samuel Rohrbach, la voix des profs. A la tête du Syndicat des enseignants romands depuis quatre ans, le Jurassien est devenu un personnage incontournable. Durant plus de deux mois, il n’a cessé de relayer dans tous les médias les craintes de ses collègues, leur inventivité et leur engagement dans cette nouvelle forme d’enseignement. Réagissant très rapidement, à toutes les décisions du Conseil fédéral ou des cantons sur les écoles, il en a toujours profité pour glisser quelques revendications et valoriser son métier. Attendu pour un syndicaliste.