Réunis en groupes de travail improvisés, une centaine de députés des cantons de Soleure, Berne, Fribourg, Neuchâtel, Jura, Vaud et Valais, ont échangé idées et réflexions.

L'intérêt poli pour les projets de coopération intercantonale, manifesté lors d'une réunion similaire en 1998 à Bienne, s'est transformé, cette année, en réelle volonté de s'investir dans des projets novateurs.

Politique sanitaire: l'établissement d'une carte sanitaire de l'Espace Mittelland est demandé. Elle devrait permettre d'accroître la complémentarité entre les hôpitaux d'une vaste région en facilitant la libre circulation des patients tout en réduisant les coûts. Les parlementaires entendent faire pression pour que la loi sur l'assurance maladie, actuellement cantonalisée, soit modifiée afin de tenir compte de la régionalisation hospitalière.

Canton du Mittelland: l'idée est jugée utopique ou irréalisable. Les collaborations entre les cantons du Mittelland doivent être renforcées sans créer une nouvelle barrière régionale. Les députés provenant de régions excentrées, Soleure, Jura, le haut du canton de Neuchâtel et Vaud, entendent maintenir leurs relations privilégiées avec les régions voisines: Bâle,départements français, Genève, voire Zurich pour une partie du canton de Soleure.

échanges scolaires: l'Espace Mittelland devrait utiliser sa composition bilingue pour organiser, à large échelle et sur une période significative (six mois par exemple), des échanges scolaires.

W. B.