Près d’un ménage suisse sur deux achète un sapin de Noël. 43% très exactement. C’est le résultat d’un sondage réalisé par Comparis.ch et publié ce jeudi matin. 1218 personnes de 15 à 74 ans ont été interrogées.

Mais les envies sont différentes selon les régions. 55% des Suisses alémaniques s’offrent un sapin, contre 37% en Suisse romande et 20% au Tessin. Au niveau national, 43% des sondés disent qu’ils n’en veulent pas, tandis que 4% sont indécis.

Qui sont les gens qui vont chercher un sapin? En grande majorité les familles. «Pour le reste, ce sont des célibataires, plutôt âgés et isolés», explique Félix Schneuwly, porte-parole de Comparis. «Ils ont ainsi un symbole qui facilite le passage de ce rite de fin d’année.»

En fonction de la taille de la voiture

«Par contre, ce qui n’est pas clair, c’est le nombre de personnes qui ont un sapin artificiel, en plastique, réutilisable d’année en année», ajoute le porte-parole. Ces arbres spéciaux pourraient expliquer le chiffre de 20% au Tessin.

Au moment du sondage, au début décembre, une grande partie des personnes interrogées n’avait pas encore acheté leur sapin. Selon Comparis, ils se l’offrent à la dernière minute.

Autre chiffre: 77% des gens transportent leur arbre dans leur voiture. Cela signifie qu’ils choisissent la taille de leur sapin en fonction de celle de leur voiture. «Nous disons cela un peu en rigolant, souligne Félix Schneuwly. Mais cela montre que les gens achètent leur sapin loin de leur domicile. Ce n’est pas évident de le transporter en transports publics.»