Le coefficient d’impôts n’augmentera pas dans le canton de Schaffhouse. Les Schaffhousois ont rejeté dimanche le budget 2015 de leur canton, qui prévoyait cette mesure. Le PS avait déposé le référendum en raison de mesures d’économies dans le social et l’éducation.

Les votants ont dit «non» à 54,4% au budget soumis par les autorités, qui devront remettre l’ouvrage sur le métier. Le taux de participation a atteint 54,9%. Le budget 2015 prévoyait notamment une hausse du coefficient d’impôts de deux points, à 114%, ainsi que des coupes financières.

L’interprétation de ce refus varie selon la couleur politique. Les socialistes estiment que les citoyens n’ont pas voulu des économies dans le social et l’éducation. A droite, les politiciens jugent que c’est la hausse d’impôts prévue qui a suscité le rejet des votants.

Le déficit prévu par les autorités atteignait 29,1 millions de francs pour des charges de 667 millions de francs. Avec ce refus populaire, le canton ne dispose toujours pas d’un budget 2015. Son budget provisoire lui permet uniquement de financer les dépenses urgentes.