L’Autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération le confirme dans un rapport: le conseiller fédéral Alain Berset n’a pas bénéficié d’un traitement de faveur dans l’enquête sur le chantage dont il a fait l’objet de la part d’une femme avec laquelle il a entretenu une relation extraconjugale. Les enquêteurs ont fait correctement leur travail, relève la SonntagsZeitung. Le rapport de quelques pages dément ainsi les accusations émises par l’hebdomadaire die Weltwoche, dirigé par le conseiller national UDC Roger Köppel.