«Un seul adverbe vous manque et tout est faisandé.» La référence à Alphonse de Lamartine, amenée par le conseiller national Baptiste Hurni (PS/NE), résume le débat déclenché par un mot, un seul, de la révision du Code de procédure civile – par ailleurs un projet de grande ampleur accepté dans son ensemble. En atténuant une formulation, la majorité bourgeoise du parlement crée les conditions pour faciliter le blocage de certains articles de presse, soulevant l’opposition de la gauche et d’une grande partie de la profession, qui y voient une atteinte à la liberté des médias.