«C'est en descendant de l'avion ce matin même à Genève que j'ai branché ma télévision sur la chaîne d'information CNN. Les premières attaques contre l'Irak venaient d'être lancées. Je suis choquée par l'attitude du gouvernement de mon pays, l'Australie, dans ce contexte de guerre. Il est à tel point engagé derrière les Etats-Unis et la Grande-Bretagne qu'il y a des forces combattantes australiennes sur les terrains de bataille; et cela alors que la population civile, très politisée chez moi, descend en masse dans les rues. Il y a des règles de droit international et des institutions comme les Nations unies qui doivent être respectées.

»Rentrant de voyage, je ne savais pas que des manifestations pacifistes avaient lieu. J'ai donc raté les manifestations de ce matin à Genève, mais il y a bien des chances pour que mon ami et moi nous nous joignions aux autres rassemblements qui s'annoncent déjà pour la suite.»