Les statistiques de l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches (SLF) démontrent que sur les dix dernières années, avant le drame survenu mardi à Crans-Montana, une seule personne a perdu la vie dans une avalanche sur une piste de ski ouverte. Ce chiffre est bien inférieur à ceux des décennies précédentes. Entre 1968 et 2008, 29 personnes sont décédées dans 20 coulées de neige qui ont touché un domaine skiable. Eclairage de Kurt Winkler, prévisionniste des avalanches auprès du SLF.

Lire l'article lié: Un mort et des interrogations après l’avalanche de Crans-Montana