GENEVE

Seringues abandonnées: mode d'emploi

Brochure du Groupe Sida Genève

«Je trouve une seringue ou suis face à une personne qui consomme des drogues dans un parking. Je me suis piqué avec une seringue usagée. Que dois-je faire?» C'est pour répondre à de telles interrogations que le Groupe Sida Genève (GSG), en collaboration avec l'EPIC (équipe de prévention et d'intervention communautaire), a élaboré une brochure intitulée «Qui s'y frotte ne s'y pique pas forcément». Objectif: sensibiliser les personnes qui, par leur activité professionnelle, peuvent être confrontées à des difficultés occasionnées par certains consommateurs de drogues.

Christophe Mani, responsable du GSG, rappelle qu'à Genève, quelque 250 000 seringues sont distribuées annuellement. «Parmi les 180 000 qui sont distribuées par le Bus itinérant prévention sida, le taux de retour est de plus de 80%. Mais la hausse de la consommation de cocaïne par voie intraveineuse accroît le nombre de seringues abandonnées.»

Gratuite, la brochure, destinée notamment aux concierges, nettoyeurs, employés de voirie, gendarmes, commerçants et entrepreneurs, constitue un support de communication censé diminuer les craintes et les attitudes de rejet en augmentant les compétences desdits professionnels. Pour Christophe Mani, il s'agit «d'éviter la dramatisation des problèmes liés à l'injection de drogue». Selon Vincent Delicado, coresponsable de l'EPIC, le support d'information répond à un «concept de citoyenneté par lequel il importe de prendre conscience de ses droits mais aussi de ses responsabilités». Par une telle démarche, les travailleurs sociaux souhaitent montrer que derrière une seringue abandonnée dans un endroit public, il y a toujours une personne. Il convient donc d'ouvrir le dialogue. Le présent guide devrait y contribuer. Il bénéficie du soutien du Bureau suisse pour la réduction des risques liés aux drogues, qui a été mandaté par l'Office fédéral de la santé publique. Il sera distribué dans toute la Suisse romande et traduit en allemand dans les cantons bilingues. En outre, Zurich et Saint-Gall ont déjà manifesté leur intérêt.

S. Bu.

Pour obtenir la brochure: Groupe Sida Genève, 17, rue Pierre-Fatio, 1204 Genève, tél. 022 700 15 00 fax 022 700 14 47 e-mail: christophe.gsg@ge-ariane.ch

Publicité