Organisée notamment par la faîtière des organisations féminines suisses Alliance F à l’occasion de la célébration des 50 ans du suffrage féminin, la «Session des femmes 2021» approche. Jusqu’à présent, cet événement agendé aux 29 et 30 octobre est passé sous les radars des médias, qui n’ont quasiment jamais relayé le travail des huit commissions ayant préparé les propositions qu’elles adopteront en plénum. Pour sa part, Le Temps a contacté les quelque 40 Romandes qui participeront à cette session pour leur demander quels étaient leurs combats prioritaires et de quelle Suisse elles rêvaient.