Cravates et vestons sont tombés mardi à Lugano avec le retour du soleil. Une chaleur de plomb a envahi la ville dès le matin, donnant enfin un peu de vie à une cité que l'on commençait à ne croire peuplée que de parlementaires et de journalistes. Mais c'est bien connu, il faut se méfier des bonheurs trop parfaits. A l'instar de ce journaliste grincheux qui, après une nuit manifestement trop courte, lançait: «Vivement la pluie! Le soleil dans les yeux au réveil, quelle barbe!»

Du côté des parlementaires, l'humeur n'est pas davantage aux grosses prises de tête. Parmi les trois excursions proposées mercredi, ils ont opté pour une balade culturelle à Milan, tandis que les deux autres modules, consacrés aux «réalités transfrontalières Tessin-Lombardie sur les plans économique et des transports» n'ont interpellé que seize députés stoïques chacun. Au sein du groupe UDC, un thème dominant de la journée était le match de play-off de hockey prévu en soirée à la patinoire de la Resega. Normal. «L'UDC est le parti du sport et de la vitalité», comme l'explique, jamais à court d'arguments, le démocrate du centre saint-gallois, Toni Brunner.

* Cette chronique paraît tout au long de la session des Chambres fédérales à Lugano.