Le renforcement de la cohésion nationale passe aussi par le sport. A condition de ne pas prendre une raclée. A ce propos, le match que le FC Conseil national joue ce soir au stade du Cornaredo de Lugano n'est pas sans risques, car la dernière partie que le team parlementaire fédéral, coaché par le socialiste bernois Peter Vollmer, a jouée au Tessin s'est terminée par une sévère défaite 4-0 contre le parlement italien. Peter Vollmer est donc un peu tendu avant le match de ce soir, car il veut que son équipe fasse bonne figure et tienne tête à l'équipe du Grand Conseil tessinois, son adversaire du jour. «Je suis confiant, j'ai une bonne équipe et nous avons beaucoup joué l'an dernier», relève-t-il. Il pourra notamment compter sur la participation de Hildegard Fässler, la seule femme de la troupe. La socialiste saint-galloise ne manquerait pour rien au monde ce premier match de l'année 2001, car il est placé sous le signe de l'entente confédérale. Seul souci de Peter Vollmer: le gardien. «Nous n'en avons plus actuellement. Nous avons dû faire appel à un informaticien des Services du parlement», confie-t-il. Le dernier gardien du FC Conseil national s'appelait Joseph Deiss. Il vient de prendre un méchant goal sur un autre terrain…