C'est indéniable, la réplique en bois stylisée de 33 mètres de haut de l'Eglise romaine de San Carlo qui trône sur les rives du lac de Lugano, à deux pas du Palais des Congrès, a quelque chose du Palais fédéral. Un peu la même silhouette, surmontée d'une coupole. Cette ressemblance troublante n'a du reste pas échappé aux publicitaires. Sur l'affiche placardée dans toute la ville souhaitant la bienvenue au sud du Gothard au microcosme bernois, le parlement fédéral est figuré au bord d'une étendue d'eau, dans laquelle on distingue en reflet la réplique luganaise de San Carlo.

Le montage est peut-être même un poil trop habile. N'a-t-on pas entendu d'aucun parlementaire, dont nous tairons charitablement le nom, s'exclamer: «Vous avez vu? Ils ont reproduit le Palais fédéral en miniature au bord du lac!»

Reconstituée en creux dans une structure cubique et posée sur une plate-forme lacustre de 20 mètres sur 20, l'Eglise invite aussi à d'autres rapprochements plus cavaliers. «C'est une réplique grandeur nature de l'arteplage de Bienne avec le cube de Jean Nouvel», diagnostique d'aucun parlementaire malveillant, dont nous tairons le nom par bienveillance. Un indice? Ce n'était pas Franz Steinegger.