Simon Ntah, le fougueux

Il a encore la fougue parfois mal contrôlée de la jeunesse. Simon Ntah s’est pourtant déjà fait une place sur la scène pénale tout en se forgeant une réputation de pugnace. Cette combativité agace parfois certains procureurs mais c’est plutôt bon signe. Du côté des tribunaux, on apprécie désormais l’avocat, qui comprend que la défense doit être plus présente en amont lors des audiences du Ministère public. Très investi et attentif à ses dossiers, il a eu l’occasion de plaider des affaires aux enjeux importants. Il n’a pas pu éviter la perpétuité à un homme condamné pour avoir tué un chauffeur de taxi de 47 coups de couteau. Mais à l’impossible, nul n’est tenu. Pour un autre, accusé d’avoir aidé un meurtrier à se débarrasser du corps de sa femme dans le Rhône, il a obtenu l’acquittement. Dans le procès très attendu de Fabrice A., il se fera la voix de la sœur d’Adeline.