Conseil fédéral

Simonetta Sommaruga, l’escrimeuse du climat

La ministre socialiste présidera la Confédération en 2020. Elle a changé de département il y a douze mois. Qu’a-t-elle fait pour lutter contre le réchauffement climatique et réaliser le tournant énergétique? Un bilan intermédiaire

Regula Rytz ne fonde sa campagne pour l’élection au Conseil fédéral que sur un seul et unique thème: la défense du climat et de l’environnement. Or, il y a déjà une ministre du climat et de l’environnement au gouvernement. Elle se nomme Simonetta Sommaruga, elle est socialiste et elle sera élue mercredi pour la deuxième fois, à 59 ans, à la présidence de la Confédération pour l’année 2020. Elle a repris les rênes du lourd Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) il y a à peine un an et n’est pas prête à le lâcher, que Regula Rytz soit élue ou non.

A ce sujet:Une Verte au Conseil fédéral: chronique d’une mission impossible