La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a rencontré dimanche à Berne des survivants de l'Holocauste, indique l'ATS. 

Plus d’un million de femmes, d’hommes et d’enfants ont péri dans le camp d’extermination et de concentration d’Auschwitz-Birkenau. Ceux qui ont échappé à la mort ont souffert de la faim et de la violence, rappelle le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) sur son site.

Cérémonie à Auschwitz

Le 27 janvier prochain, une cérémonie aura lieu à Auschwitz en commémoration des victimes et des survivants libérés il y a 75 ans. Dans ce contexte, la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a tenu à accueillir personnellement à Berne des survivants de l’Holocauste.

La population suisse sait, par le biais de la presse, de mémoires ou d’expositions, combien la politique des nazis et de leurs complices était inhumaine. Elle sait également que des survivants de l’Holocauste vivent en Suisse. Et pourtant leur destin risque de tomber dans l’oubli, écrit le DETEC.

«Il me tient donc à cœur de faciliter des contacts personnels et ainsi de maintenir vivant le souvenir de cette tragédie incommensurable», a souligné Simonetta Sommaruga lors de cette rencontre, à laquelle participaient également des étudiants de l’Université de Berne.