Le Jura pourrait revenir à sa formule magique des débuts du canton, entre 1979 et 1993: 2 PDC, 1 PLR, 1 PS et 1 PCSI. Après le dépouillement de 42 des 57 communes, le sortant PDC Charles Juillard est en tête devant le surprenant chrétien-social David Eray, le PLR Jacques Gerber et le PDC Martial Courtet. Les deux socialistes ferment la marche, la nouvelle Nathalie Barthoulot étant 5e et élue.

La surprise David Eray

Le grand battu, c'est le sortant socialiste Michel Thentz, élu en 2010, déjà sanctionné au 1er tour. La chancellerie vient de confirmer qu'il n'a pas été réélu. Le point marquant de cet après-midi, c'est l'excellent score du PCSI David Eray, seulement 7e du premier tour, seul candidat franc-montagnard, qui a visiblement été rajouté sur nombre de bulletins.