Certes, la population les a applaudis durant quelques semaines au début de la pandémie de covid. Mais les infirmières et infirmiers en ont tout de même ras le bol. Leur association faîtière (ASI) n’a pas retiré son «initiative pour des soins infirmiers forts», lancée bien avant l’éclatement de la crise sanitaire. Le premier sondage de Tamedia semble lui donner raison: 82% d’avis favorables ou plutôt favorables. Même s’il n’est pas rare qu’une initiative perde 20 points au cours d’une campagne, c’est bien parti pour les partisans du oui.