Magnanime, le Conseil fédéral a annoncé la semaine dernière qu’en cas de pénurie de gaz, la température plancher dans les bâtiments serait de 20 °C et non pas de 19 °C, comme échafaudé précédemment. Ce degré ne change rien au problème de fond: les instruments pour connaître la température des logements et bureaux font cruellement défaut en Suisse. Le thermostat donne bien une indication de l’activité des chaudières, donc de la température des tuyaux. Mais c’est à peu près la seule donnée qui existe. Ce sera court, au moment de décider qui est hors la loi.