Alors que les parcs des Eaux-Vives et La Grange se barricadent pour accueillir le sommet entre Joe Biden et Vladimir Poutine le 16 juin, un comité rassemblant plusieurs associations et organisations politiques dénonce «une violation grave du droit de manifester». Dans un communiqué transmis par SolidaritéS, ce comité indique que sa demande d’organiser un cortège au départ de la place Neuve à 17h30 pour rejoindre la place des Nations aurait été rejetée.

Lire aussi: Genève en version barricades avant la rencontre Biden-Poutine