Un hiver «assez rigoureux» se termine à La Chaux-de-Fonds, parole du président de commune, Théo Huguenin-Elie. Et, encore une fois, la neige et le froid auront coûté cher à la collectivité. Pour les travaux de voirie, comme le déneigement et le déblayage des rues, la facture monte jusqu’à 5 millions par hiver pour cette ville de près de 37 000 habitants perchée à 1000 mètres d’altitude. «A cela s’ajoutent des frais de chauffage plus élevés qu’en plaine, la réparation des routes, dont il faut aussi refaire le marquage au printemps, ou encore l’entretien des bâtiments qui vieillissent plus rapidement», liste le conseiller communal (exécutif) socialiste.

A lire aussi: La Chaux-de-Fonds, ville en quête de mission