L’initiative cantonale ne fait pas grand bruit et pourtant, elle pourrait faire des milliers d’heureux. A la tête du comité du projet «Pour une politique sportive vaudoise ambitieuse!», le judoka et médaillé olympique Sergei Aschwanden propose d’allouer 1% du budget de l’Etat (100 millions) au sport. Sur le papier, cela n’a peut-être pas l’air faramineux et, pourtant, cette somme ferait augmenter de dix fois le montant qui y est destiné actuellement.