Le marathon électoral des Fribourgeois n’en finit pas. Déjà appelés, en 2011, à élire leurs autorités communales (en mars), fédérales (le 23 octobre) et cantonales (en novembre et décembre), ils devront retourner aux urnes le 11 mars 2012. Pour élire le successeur du socialiste Alain Berset, devenu conseiller fédéral, au Conseil des Etats. Epuisés, les partis politiques renvoient après les fêtes pour dévoiler leurs stratégies. Ils devront avoir tranché d’ici au 16 janvier, date butoir pour le dépôt des candidatures. Les socialistes pourront-ils compter sur Christian Levrat ? Le président du PS fribourgeois, David Bonny, s’en féliciterait: «S’il y allait, je me réjouirais, mais c’est encore trop tôt pour avancer des noms ». PLR et UDC combatteront-ils (le PDC a déjà un sénateur à Fribourg, avec Urs Schwaller) ? Si oui, avec qui ? Le PLR avait eu du mal à trouver un volontaire pour le 23 octobre. Le député Ruedi Vonlanthen avait subi un camouflet. L’UDC a envoyé au front plus souvent qu’à leur tour le conseiller national Jean-François Rime et le député Pierre-André Page, sans succès.