A près d’une semaine des élections au Conseil fédéral, la liste des candidats officiels dans la course à la succession de Pascal Couchepin est désormais connue. Pour le Parti libéral-radical, l’heure de vérité a sonné le 28 août. A l’issue des auditions de ses prétendants, le groupe s’est décidé en faveur d’un double ticket comportant les noms du conseiller aux Etats neuchâtelois Didier Burkhalter et, à la surprise générale, du conseiller national genevois Christian Lüscher. Celui-ci faisant figure d’outsider dans la course au Conseil fédéral. Exit donc la conseillère nationale et la libérale genevoise Martine Brunschwig Graf et le président du Conseil d’Etat vaudois Pascal Broulis, qui se refuse à mener une candidature sauvage mais se tient à la disposition de son parti le 16 septembre. Quant au président du PLR, Fulvio Pelli, il n’a pas été retenu par le groupe. L’ambiguïté de sa position semble s’être retournée contre lui. Mais il n’est pas impossible que son nom refasse surface le 16 septembre.

Réuni au Palais fédéral mardi 9 septembre, le groupe parlementaire a sans surprise, décidé à l’unanimité de concentrer ses efforts sur le Singinois Urs Schwaller pour reconquérir un deuxième siège au Conseil fédéral. L’origine alémanique de ce dernier pose cependant la question de la représentation latine au Conseil fédéral.

Laissez vos commentaires sur cette succession.