Guantanamo

La Suisse accueillera deux anciens détenus ouïgours

Malgré les pressions de la Chine, le Conseil fédéral a fini par donner son aval après des semaines de tergiversations. Les deux frères seront domiciliés dans le Jura

La décision du Conseil fédéral est tombée au lendemain de la confirmation du gouvernement jurassien de son intention d’accueillir les deux hommes. L’Office fédéral des migrations a reçu le mandat d’approuver l’octroi des autorisations de séjour.

Les deux hommes, qui ont été détenus pendant des années à Guantanamo sans avoir été accusés ni condamnés, ne représentent aucun risque d’après l’analyse des experts, a assuré Eveline Widmer-Schlumpf devant la presse. Ils se sont engagés à apprendre le français et à s’intégrer professionnellement.

Un autre ancien détenu de Guantanamo vit dans le canton de Genève depuis janvier.

La Chine est contre La Chine est «résolument contre la décision du Conseil fédéral», a déclaré mercredi un porte-parole de l’ambassade de Chine à Berne. Le gouvernement chinois s’oppose à la décision helvétique «parce qu’elle ne correspond pas aux intérêts fondamentaux des deux pays», a poursuivi le porte-parole. La Chine n’a toutefois pas voulu justifier sa réaction. Elle avait demandé à la Suisse de ne pas accueillir ces deux frères ouïgours.

Publicité