La Suisse ne possédait jusqu'à ce jour aucun mémorial – ou musée – commémorant les victimes du national-socialisme. Après l'acceptation de deux motions en ce sens au Conseil des Etats et, ce jeudi, au Conseil national, c’est désormais chose faite, du moins sur papier. Un concours architectural devra encore déterminer la forme finale du lieu, qui souhaite non seulement rendre hommage aux victimes suisses du nazisme, mais aussi instruire les nouvelles générations sur une période dont les derniers témoins oculaires disparaissent.