La Suisse et la Chine ont décidé de lancer un protocole d’accord pour institutionnaliser leur collaboration dans le domaine de la protection de l’environnement et dans la gestion des eaux. La conseillère fédérale Doris Leuthard a achevé lundi une visite de travail de deux jours à Pékin, durant laquelle elle a rencontré plusieurs ministres et hauts responsables chinois.

Les deux pays se sont mis d’accord pour intensifier leurs collaborations. Doris Leuthard et le ministre de l’Environnement Zhou Shengxian ont prévu de lancer un protocole d’accord qui visera à institutionnaliser la collaboration dans le domaine de la protection de l’environnement.

La cheffe du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication et le ministre des Ressources hydrauliques Chen Lei sont convenus de leur côté de renforcer la collaboration dans le domaine de la gestion des eaux entre les deux pays.

«Nos projets communs de prévention des dangers naturels ont commencé voici longtemps, d’abord modestement. Aujourd’hui ils sont importants et offrent des débouchés intéressants pour la technologie suisse», a précisé la conseillère fédérale, en mentionnant le barrage des Trois gorges et d’autres ouvrages hydro-électriques.

Le ministre des Transports Li Shenglin a proposé le lancement d’un protocole d’accord avec la Suisse autour de la politique des transports. Berne n’avait pas jusqu’ici de collaboration avec Pékin dans ce domaine.

«Les Chinois sont très intéressés par les modèles de ferroutage, et par la ponctualité suisses», a expliqué Doris Leuthard, ajoutant que l’expertise suisse en la matière pourrait fort bien s’exporter en Chine.

En conclusion, Doris Leuthard a souligné l’intérêt et la confiance que la Chine a témoigné à la Suisse lors de ces rencontres. «Un accueil (...) dont les entreprises suisses représentées dans ce voyage se félicitent aussi», a-t-elle ajouté.