Par un écart de dix voix (99-89 et 4 abstentions), le Conseil national a refusé l’initiative populaire «Pour un climat sain» également connue sous l’appellation «Pour les glaciers». Il a privilégié le contre-projet du Conseil fédéral. L’initiative prône une interdiction des énergies fossiles en Suisse afin d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Le contre-projet reprend la date et le but mais biffe l’interdiction et autorise des compensations à l’étranger.