La Suisse voudra-t-elle bannir les pesticides de synthèse dans les dix ans à venir, comme le demande l’initiative soumise au vote le 13 juin? Entre enjeux économiques, sécurité d’approvisionnement, préoccupations environnementales et risques suspectés pour la santé, le choix n’est pas aisé. Alors que la campagne s’intensifie, Le Temps a récolté arguments et avis scientifiques pour répondre aux principales interrogations.