Les montants sont impressionnants. Plus de 100 millions d’euros pour l’Italie, 80 millions pour la France et environ 50 millions pour l’Espagne. Annuellement, ce sont les sommes dont les trois plus gros producteurs de vins européens disposent pour promouvoir leurs nectars et ce, uniquement dans les pays qui ne font pas partie de l’Union européenne. A côté, les quelque 6 millions de francs dont dispose Swiss Wine Promotion pour mettre en avant les vins suisses paraissent ridicules.