«Un premier cas de variant indien du Covid-19 a été découvert en Suisse», annonçait l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) samedi sur Twitter. Séquencé par l’EPFZ à Bâle, l’échantillon, prélevé sur un passager arrivé en Suisse après avoir transité par un aéroport européen, date en réalité de la fin mars. Un délai qui laisse penser que d’autres contaminations ont pu avoir lieu entre-temps. Pour autant, les autorités suisses ont tardé à réagir. Lundi matin, la nécessité de placer l’Inde sur la liste des pays à risque était toujours en «cours de consultation». Ce n’est qu’en milieu d’après-midi que l’OFSP s’est finalement décidée à réagir.

Lire aussi notre revue de presse:  Face à une courbe exponentielle de malades du Covid-19, l’Inde est totalement débordée

Quarantaine obligatoire

«A compter de lundi 18h, tous les voyageurs entrant en Suisse en provenance d’Inde ont désormais l’obligation de se mettre en quarantaine durant dix jours», détaille Grégoire Gogniat, porte-parole de l’OFSP, précisant qu’il n’existe pas de «ligne aérienne directe» avec le sous-continent. A l’instar de tous les passagers ayant séjourné dans une zone à risque, les voyageurs en provenance d’Inde devront également remplir un formulaire d’entrée et présenter un test négatif à leur arrivée en Suisse.

Lire également:  L’Inde, un continent en détresse face au covid

Alors qu’une flambée du variant indien est redoutée partout en Europe, Grégoire Gogniat précise qu’à sa connaissance «aucun nouveau cas n’a été constaté sur sol helvétique». «Le variant est fortement présent sur le territoire indien et pourrait contourner une partie de la protection conférée par les vaccins ou par une infection antérieure de Covid-19», souligne néanmoins le porte-parole, appelant à la prudence.

Lire encore:  L’émergence d’un variant en Inde préoccupe les scientifiques

Les pays européens se barricadent

Pendant que la Suisse jouait la montre, les pays européens n’ont pas attendu pour prendre des mesures. Le Royaume-Uni et l’Allemagne ont restreint, depuis la semaine dernière déjà, les vols en provenance de l’Inde à leurs seuls résidents. La France a, quant à elle, ajouté l’Inde à la liste des pays dont les voyageurs sont soumis à une quarantaine obligatoire. Idem pour le Canada qui a même décidé de suspendre pendant trente jours les vols en provenance d’Inde et du Pakistan.