Les élections fribourgeoises, vaudoises et valaisannes de dimanche confirment une tendance post-élections fédérales de 2019 qu’avaient déjà relevée Jura, Genève et Neuchâtel: un attachement toujours plus fort des Romands, et plus largement des Suisses, à la politique verte. Au-delà des villes qui furent leurs premiers bastions, les Verts séduisent aussi désormais les campagnes.

Lire aussi: A Genève, poussée verte dans les parlements municipaux