La centrale météorologique a mesuré des pointes à 107,3 km/h de Fribourg, 115,5 km/h à Oron (VD), 86 km/h à Payerne (VD) et 70,9 km/h à Genève. Les vents forts, qui accompagnaient l'arrivée d'un front froid, devaient se maintenir dans l'après-midi et faiblir en soirée. De son côté, MeteoNews a rapporté que des rafales allant jusqu'à 128 km/h ont été mesurées au Chasseral (BE).

Les rafales ont maintenu les autorités du canton de Berne sur le qui-vive. Deux personnes ont été légèrement blessées. La police cantonale a reçu plus de 80 appels. Des arbres renversés ont bloqué plusieurs routes et plusieurs signalisations de chantiers de construction se sont envolées. Des tuiles sont également tombées des toits.

Dans le canton de Soleure, Eole a mis cinq employés d'un chantier dans une situation inconfortable. Les ouvriers ont dû être récupérés sur une plateforme haute de 30 mètres à l'aide d'une grue de sauvetage.

Enfin, la tempête a laissé sa marque dans le canton d'Argovie. La police cantonale a reçu 40 appels pour des branches d'arbres tombées et des tuiles soufflées. Personne n'a été blessé.

44 départements français en vigilance orange

Des averses de pluie et des vents fort à tempétueux, avec des rafales d’environ 60 à 90 km/h, étaient attendues dans la journée sur l’ensemble du Nord des Alpes. 

Une tente prévue pour les festivité du carnaval de Sursee (LU) a été emportée sans faire de blessés, rapporte le Blick sur son site. A Neuendorf, dans le canton de Soleure, des échafaudages ont été renversés par le vent.

En France voisine, 44 départements de la moitié nord du pays, du centre et du nord-ouest ont déjà été placés en vigilance orange. Selon Météo-France, cette tempête devrait avoir fini de passer mardi matin.