L’enquête est signée par l’ATS et a été effectuée auprès des grands distributeurs : en matière de repas de fêtes, les Suisses sont conservateurs. Les goûts diffèrent toutefois selon les régions: les Alémaniques craquent pour la fondue chinoise, les Romands pour les huîtres alors que les Tessinois ont un faible pour le filet de veau. Le filet en croûte est également très demandé du lac de Constance aux rives de la Sarine. En terres romandes, le filet de boeuf Wellington et la dinde aux marrons ont aussi les faveurs de la cote. Un plat fédère les Helvètes, en entrée : le saumon fumé.