Berlin n’exigera finalement pas les empreintes digitales des Suisses résidant en Allemagne, qui seront facultatives. L’Allemagne laisse le choix aux citoyens suisses de demander un permis de séjour papier ou sous forme électronique.

La loi réglant cette question a été adoptée par le parlement allemand vendredi passé, a indiqué Giorgio Pompilio, adjoint du chef de l’information au Bureau de l’intégration au Département fédéral des affaires étrangères. Il a confirmé une information publiée mardi outre-Sarine par la «Südostschweiz» et «20 Minuten».

En septembre dernier, l’Allemagne avait annoncé son intention d’introduire un permis de séjour biométrique pour tous les ressortissants de pays non membres de l’Union européenne. Celui-ci implique d’avoir à donner ses empreintes digitales.

Les autorités suisses sont par la suite intervenues auprès de leurs homologues allemands. Quelque 76’000 ressortissants helvétiques vivent actuellement en Allemagne dont 48’000 bénéficient de la double nationalité.