votes

Les Suisses ont plébiscité la pénalisation de l'homophobie

Les résultats définitifs sont tombés. L'article sur l'homophobie obtient 63% des suffrages, l'initiative sur le logement est rejetée par 57%. Les Neuchâtelois refusent le vote à 16 ans, les Genevois un projet de densification, tandis qu'une militante écologiste crée la surprise dans le canton de Vaud

Voici l’essentiel des résultats du dimanche de votations et élections du 9 février 2020.


■ Logement: un non national, des oui dans certains cantons romands

La Confédération et les cantons ne seront pas obligés de construire davantage d’habitations à loyer modéré. Selon une tendance de l’institut gfs.bern, les Suisses ont refusé dimanche l’initiative de l’Association suisse des locataires (Asloca). Une estimation de la Chancellerie fédérale donne un refus à hauteur de 61,8%.

Cinq cantons disent oui: Bâle-Ville, Genève, Vaud, Neuchâtel et le Jura.

La carte de l’Office fédéral de la statistique:

Lire notre analyse: Logement: non à une initiative nationale, oui à des solutions locales


■ Homophobie: un plébiscite

L’article pénalisant les actes homophobes est largement accepté, à 62% des votants.

Les premiers résultats partiels confirment la tendance. Après le dépouillement de 95% des bulletins, les Genevois disent oui à 76,1%. Les Valaisans et les Zurichois soutiennent cette norme à hauteur de 61%.

Trois cantons refusent: Uri, Appenzell Rhodes-Intérieures et Schwytz.

En l’état, la commune qui refuse le plus vivement la disposition anti-homophobie est Seehof, dans le Jura bernois, qui ne l’accepte qu’à 15%.

La carte de l’Office fédéral de la statistique:

Vote sur l’homophobie: les réactions

Pour Hans Moser, président de l’UDF qui a lancé le référendum contre la norme anti-homophobie, les résultats de dimanche ne sont en aucun cas un passe-droit pour de nouvelles libéralités sociétales. Son parti s’engagera activement contre le mariage pour tous et l’adoption d’enfants par les couples homosexuels, résume l’agence ATS.

Principal opposant romand, Marc Früh (UDF) se réjouit que le peuple ait pu s’exprimer sur la question. Malgré une forte déconvenue dans les urnes, il voit dans les résultats une «victoire extraordinaire» pour un «petit parti» comme le sien.

Dans l’autre camp, le conseiller national Mathias Reynard (PS/VS), à l’origine de la démarche, salue le «signal magnifique» donné ce dimanche à toutes les personnes concernées. «La haine et la discrimination n’ont pas leur place dans notre pays.» Sur les ondes de la RTS, le député a souligné qu’il découle d’un long travail parlementaire de sept ans. Seule la gauche soutenait le texte, rappelle Mathias Reynard: «Il a fallu convaincre au-delà de nos partis.»


■ Vaud: une seule commune résiste à Christelle Luisier

La PLR Christelle Luisier arrive en tête dimanche lors du premier tour de l’élection complémentaire au Conseil d’Etat vaudois, après le départ de Jacqueline de Quattro pour Berne.

40% des bulletins de vote ont été comptés. Christelle Luisier obtient 60,56% des suffrages, la candidate de la Grève du climat 18,83% et «Toto» Morand du Parti de rien 11,39%. Jean-Marc Vandel du Parti pirate obtient 4,57% des voix. Les résultats lausannois ne sont pas encore tombés. La participation est de 32,76%.

A ce stade, une seule commune ne vote pas Christelle Luisier: c’est Romainmôtier-Envy, qui penche pour la militante du climat Juliette Vernier, à 58 voix, contre 47 pour la candidate PLR.

La militante du climat obtient un résultat étonnant, avec près 22,99% des résultats sur le plan cantonal.


■ Genève: un plan de densification est refusé…

Selon les résultats provisoires, les Genevois disent non à plus de 55% aux déclassements de Cointrin-Est et de Cointrin-Ouest. Le déclassement de ces deux zones, qui totalisent 22,5 hectares, était attaqué par une coalition d’associations, principalement de riverains. Le taux de participation s’élève à 40,91%.

… tandis que la taxe sur les chiens est maintenue

La taxe sur les chiens sera maintenue. Selon les résultats anticipés portant sur près de 95% des votants, le non l’emporte dimanche à 67,01% pour ne pas abolir cet impôt, qui rapporte 2,1 millions de francs au canton et aux communes.

La commune de Russin est celle qui a dit non le plus vigoureusement, à 76% des voix.

Notre analyse: Les Genevois en panne de désir


■ Neuchâtel: refus du vote à 16 ans

C’est peut-être l’une des surprises du jour: alors que les vents semblaient favorables, Neuchâtel refuse l’introduction du droit de vote à 16 ans.

Seule la ville de Neuchâtel dit oui, de manière très serrée, à 50,8%, 152 voix de plus que le non. La commune de Brot-Plamboz refuse de façon massive, à 84%.

Notre article avant le vote: Glaris: les leçons du droit de vote à 16 ans


■ Fusions à Fribourg, nouveaux logements à Nyon

De nombreux objets locaux étaient soumis au vote. Entre Fribourg et Berne, le second accepte de donner une portion de territoire à Fribourg: la commune de Clavaleyres, 50 habitants, sera transférée. Elle peut donc fusionner avec Morat (FR).

Plusieurs fusions de communes passent la rampe dans le canton de Fribourg, celle de Surpierre et de Cheiry ainsi que celle d’Arconciel, Ependes et Senèdes. La fusion des communes d’Autigny et La Brillaz a été refusée.

Dans le canton de Vaud, à Nyon, un projet de nouveau quartier de la Suettaz est plébiscité par 68% des votants. Lire notre article sur cette démarche, qui passe par la démolition d’une barre locative.


Nos résumés: Logement, homophobie et enjeux cantonaux vont animer ce dimanche de votes

Publicité