Un ciel sans nuages, 25°C. Vendredi-Saint, à midi, la promenade le long du lac Majeur est noire de monde. Des gens à pied, à vélo, en trottinette. Des familles pique-niquent sur l’herbe. Des jeunes se font bronzer en costume de bain. Il y a qui partage une bouteille de vin sur un banc public, qui mange une pizza sur le bord du trottoir.

Les terrasses des restaurants sont vides. Plusieurs se sont convertis en take away. Polenta, panini, gelato, Bratwurst… Le restaurant à la mode Sensi sert des grillades sur un stand devant le lac. «Notre Conseil d’Etat a demandé que les terrasses puissent ouvrir pour Pâques, mais Berne a refusé. On ne comprend pas pourquoi; les hôtels sont extra-pleins», lâche le gérant.