Une fois de plus, la Suisse procrastine dans le dossier européen. La Commission de politique extérieure (CPE) du Conseil des Etats a certes beaucoup parlé d’Europe, mais sans rien décider en ce mardi 16 août. Elle est cependant déterminée à peser sur le rapport que rédigera le Conseil fédéral à propos de ses relations avec l’UE d’ici à la fin de l’année. Elle tient à être consultée. Pour arrêter sa stratégie, elle auditionnera l’ex-secrétaire d’Etat Mario Gattiker, les partenaires sociaux et les cantons le 5 septembre prochain.