C’était le 26 mai 2021. Au terme de deux ans de pourparlers exploratoires, de cinq ans de négociations et de trois ans de tergiversations, le Conseil fédéral tranchait dans le vif en tirant la prise du projet d’accord-cadre. C’était «non» à un rapprochement institutionnel avec l’UE, une décision aussi historique que celle du peuple qui avait rejeté l’Espace économique européen (EEE) en 1992. Où en est-on un an plus tard? Huit personnalités répondent. Elles expriment beaucoup d’inquiétudes, mais ne perdent pas espoir.