L’animation à Genève est une affaire trop sérieuse pour la laisser en main des magistrats. C’est peu ou prou ce qu’ont dû penser les politiques et les acteurs économiques à l’heure de se mettre ensemble pour créer l’association Projet Genève, annoncée par Le Temps et créée formellement ce jeudi. Fait assez inédit, cette association sans but lucratif rassemble des élus de tous les partis représentés au Grand Conseil, ainsi que la Nouvelle organisation des entrepreneurs (Node) et la Société des cafetiers, restaurateurs et hôteliers de Genève. «Le but était de ratisser aussi large que possible, sans clivage partisan», résument les initiateurs, deux jeunes PLR, Bryan Lo Giudice et Darius Azarpey.