Téléphonie

Swisscom boude l’offre FreeSurf des CFF

En partenariat avec Salt et Sunrise, les CFF lancent l’application FreeSurf, présentée comme meilleure qu’un réseau wi-fi

Les portes des 44 rames ICN des CFF, qui desservent les lignes Genève-Zurich, Lausanne-Saint-Gall et Bienne-Bâle, sont désormais flanquées d’un logo autocollant FreeSurf. FreeSurf? C’est la solution que propose l’ex-régie fédérale pour compenser l’absence de wi-fi dans les trains. Grâce à des boîtiers-balises – il y en a trois par wagon, installés dans les compartiments techniques placés au-dessus des sièges –, les voyageurs peuvent accéder sans entrave à internet et surfer à volonté.

Lire aussi: Les CFF vont tester le wi-fi gratuit dans certains trains dès 2019