Swisscom a lancé hier une opération de sponsoring qui verra l'ancien monopole consacrer plusieurs millions par an pour relier les écoles du pays au Net. Les établissements n'auront à payer que le prix de l'installation du matériel qui leur permettra d'avoir accès au World Wide Web à haut débit (1800 francs par école) via le réseau IP +, propriété de Swisscom. La vitesse de connexion dépendra des modems qui relieront les établissements au réseau. Les communications leur seront offertes sur trois ans, durée initiale du contrat entre l'ancien monopole et les écoles publiques. Les établissements privés, pour participer, devront être mandatés par leur canton. A la fin de cette échéance, les partenaires feront le bilan. Swisscom se dit prêt à reconduire la gratuité au-delà de cette période.

Déjà 100 écoles candidates

Les écoles voulant bénéficier de l'offre doivent obéir à des critères précis. Parmi eux, disposer d'un réseau local et intégrer Internet dans les programmes d'enseignement. C'est donc indirectement aux autorités cantonales de décider quels établissements peuvent profiter de l'offre. Si les 5000 écoles se connectent cela en coûtera 50 millions par an à Swisscom, selon son porte-parole. A en croire ce dernier, cette opération a un but: «Arriver à avoir une jeunesse qui maîtrise les nouvelles technologies.» Cent écoles environ sont candidates. Swisscom pense en raccorder entre 500 et 1000 d'ici à la fin de l'année.

Du côté des concurrents de Swisscom, on fait grise mine. «Je suis très heureux pour les écoles, avance Francis Cobbi, cofondateur du fournisseur d'accès VTX. Mais si on voulait faire une grande opération nationale, autant le faire avec les forces vives du pays plutôt qu'avec un monopole qui est en perte de vitesse.»