Le SwissTech Convention Center (STCC) sur le campus de l'EPFL va passer en mains de la Confédération. Fruit d'un partenariat public-privé, le centre de congrès inauguré au printemps 2014 avait été financé par Credit Suisse, au travers de deux fonds immobiliers, qui en était le propriétaire. Le montant de la transaction s'élève à près de 140 millions de francs. L'EPFL reste locataire.

«Credit Suisse Funds AG et le Conseil des Ecoles polytechniques fédérales (EPF) ont convenu que le SwissTech Convention Center serait transféré à la Confédération dans le cadre d'une rétrocession anticipée. Les deux parties estiment que ce transfert est avantageux. Il nécessite l'accord du Conseil fédéral et des Chambres fédérales», annoncent les deux parties mercredi dans un communiqué.

Le montant de la transaction s'élève à 139,5 millions de francs et se situe au niveau de la valeur vénale à fin 2021, précisent-elles. Le transfert de propriété du STCC est prévu à partir de 2024 jusqu'en 2026 au plus tard, sous réserve de l'approbation à Berne. Le contrat de bail avec l'EPFL a, lui, été prolongé de dix ans dans le cadre de la nouvelle situation et court désormais jusqu'en 2054.

Soucis de rentabilité

Cette solution s'explique par des difficultés de rentabilité du SwissTech. «S'il s'est avéré être un élément stratégique important pour le succès de l'enseignement et de la recherche à l'EPFL, le centre de congrès n'a jusqu'ici pas pu être exploité de manière rentable et ce d'autant plus en raison de la pandémie du Covid-19. Des discussions étaient en cours depuis longtemps en vue d'une rétrocession anticipée de l'immeuble», explique-t-on.

«Cette solution présente de nombreux avantages. Elle permettra de réduire considérablement les coûts d'exploitation du centre de congrès, actuellement déficitaire. Cela améliorera les conditions cadres permettant à l'EPFL d'exploiter pleinement le potentiel de cette infrastructure stratégique, que ce soit pour l'organisation de conférences scientifiques ou à d’autres fins académiques», affirme Matthias Gäumann, vice-président de l'EPFL.

Terrains séparés en deux

Le STCC à Ecublens a été construit dès 2010 avec le Centre de Logement (logements pour étudiants, magasins, hôtel et parking) adjacent par Credit Suisse Funds AG, agissant pour le compte de deux fonds immobiliers, qui sont investis chacun pour moitié dans les immeubles. Le locataire unique des deux immeubles est l'EPFL, avec un contrat de location initialement prévu jusqu'en 2044.

L'accord trouvé prévoit la division en deux du terrain en droit de superficie existant: une partie pour le STCC et l'autre pour le Centre de Logement. C'est ce qui ouvre la possibilité d'une rétrocession anticipée de la part abritant le STCC à la Confédération, soulignent les parties. L'autre part reste en mains des deux fonds immobiliers de Credit Suisse. L'EPFL reste locataire pour les deux centres, avec donc cette prolongation de dix ans.

Le STCC est un écrin de mille tonnes de verre et de métal qui abrite un amphithéâtre de 3000 places totalement modulable. La salle plénière peut se transformer en quinze minutes, passant d'un auditoire de 330, 468, 1670 ou 2135 places en une zone plane. Le Grand Conseil vaudois y a siégé de novembre 2020 à juin 2021 en raison de la pandémie.

La construction du Quartier Nord (STCC et Centre de Logement) a coûté 225 millions de francs, dont 120 pour le STCC. La location annuelle pour l'EPFL se chiffre à quelque 10 millions de francs.