Yvan Nicolier, syndic d’Echallens depuis 1990, est décédé d’un infarctus dans la nuit de mardi à mercredi. L’homme était une figure incontournable du Gros-de-Vaud. Depuis 2013, il présidait les conseils d’administration des Transports lausannois (TL) et du LEB. Les deux compagnies ont été réunies sous un même toit afin d’assurer leurs développements futurs dans une agglomération en plein essor. A ce titre, Yvan Nicolier, lundi dernier, avait présenté en compagnie des autorités cantonales et communales le projet de tunnel destiné à sécuriser le trajet du LEB dans la capitale vaudoise.

La disparition de l’élu de 57 ans a suscité une vive émotion dans le canton de Vaud. Le Conseil d’Etat a salué la mémoire d’«un serviteur acharné de l’intérêt public». «Sa disparition laisse un grand vide, souligne Michel Joye, directeur des TL. Durant cette première année de rapprochement, je me suis senti complètement soutenu par lui. J’ai rapidement réalisé toute la confiance qu’il nous portait et l’envie qu’il avait de mener de front nos projets.»

Yvan Nicolier avait débuté comme juriste auprès de l’Etat de Vaud. Il s’était également investi dans les travaux d’élaboration de la nouvelle constitution cantonale de 2003. Le syndic d’Echallens était aussi l’un des moteurs du projet de fusion à six communes autour du bourg soumis au vote populaire le 30 novembre prochain.