C’est en principe ce mercredi 18 mai que le Conseil fédéral aurait dû statuer sur le nouveau tarif médical ambulatoire, Tardoc, mais il n’en a rien été. Surprise: le feu n’a été ni vert ni rouge. «Le Conseil fédéral a mené une première discussion à ce sujet», s’est contenté de dire le vice-chancelier de la Confédération André Simonazzi.